Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 8 octobre 2015

Thèmes : Développement durable

Manifestation «Ici c’est ailleurs»

La deuxième édition de la manifestation «Ici c’est ailleurs» a lieu du 13 au 16 octobre 2015 au Théâtre Saint-Gervais. Découvrez un programme riche pour explorer l'influence de la migration sur la production artistique et culturelle genevoise.

Ici c'est ailleurs
© DR

Création et migration se nourrissent-elles réciproquement? Nourrissent-elles Genève? Avec un programme riche de conférences, de spectacles, d’ateliers, de témoignages ou encore de slam, la deuxième édition de la manifestation «Ici c’est ailleurs», du 13 au 16 octobre 2015, permet au public de découvrir comment la migration vers Genève a été une source d’inspiration pour un grand nombre d’artistes.

Pour mener ce projet, le Service Agenda 21 – Ville durable de la Ville de Genève est associé au Bureau de l'intégration des étrangers de l'Etat de Genève et au Théâtre St-Gervais, dont le travail artistique consiste depuis plus de vingt ans à saisir les multiples façons de penser et de représenter notre ville et d’interroger son rapport, compliqué et complexe, avec le monde.

Programme des événements

Mardi 13 octobre

18h30, Ouverture: Max Lobe, écrivain camerounais de 29 ans, évoquera son parcours géographique et littéraire. Lauréat du Prix du Roman des Romands pour 39, rue de Berne en 2014, il dépeint avec dextérité la vie des immigrés clandestins à Genève et puise son inspiration dans la littérature suisse et subsaharienne.

20h30, Atelier Genève: Présentation de l’atelier dirigé par Salam Yousry, écrivain et metteur en scène égyptien. Après l’Allemagne, la France ou encore l’Azerbaïdjan, il mène une nouvelle expérience à Genève. A chaque participant de son atelier, Salam Yousry propose de s’engager activement dans un processus d’écri- ture et de composition musicale collectives. Au bout d’une semaine, le choeur ainsi constitué donnera à voir et à entendre le fruit de son travail.

Mercredi 14 octobre

18h30, CIAA – Centre International d’Archivage d’Anecdotes, Flash spécial: Zoé Cadotsch, plasticienne établie à Genève, présente son projet de récolte d’anecdotes du monde entier. Skype-conférence avec l’Afrique, l’Amérique du Sud et les États-Unis, où ses correspondants rassemblent des anecdotes à son intention. Avec la participation de Karine Abiven, maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne

20h30, Nous sommes tous des Syriens: Rencontre avec quatre artistes syriens: Hani Abbas, dessinateur, Nanda Mohammad, comédienne, Omar Abu Saada, metteur en scène et Mohammad Al Attar, auteur. Avec la participation de Tawfik Chamaa, médecin et président de l’Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux. Soirée animée par Yazan Savoy, Président et fondateur de l’association Coup de pouce et membre du comité de Layalina.

Jeudi 15 octobre

18h30, Comment raconter les migrations contemporaines? Projection du film La mer ne nous accroche pas tourné clandestinement à Tanger par un jeune migrant sénégalais en transit au Maroc. Malik Nejmi, photographe, lui a confié un téléphone portable avec lequel il filme de jeunes sénégalais répéter les techniques de traversée du détroit de Gibraltar. On y découvre les objets de la migration (rames, bouées, photos...). Son film nous révèle une organisation matérielle qui se joue des passeurs, dévoile une capitainerie clandestine et l’organisation des traversées en zodiaque de fortune, tout comme il dénonce à demi-mot le rôle des militaires et les dérives d’une frontière immatérielle, en pleine mer. Un document exceptionnel. Avec la participation de Malik Nejmi, coréalisateur et producteur du film et de Sophie Bava, socio-anthropologue. Soirée animée par Philippe Macasdar, directeur de Saint-Gervais Genève Le Théâtre.

20h30, Au côté des migrant-e-s: quelles formes d'engagement? Genève est au cœur de dynamiques migratoires. Associations et ONG œuvrent au côté des immigrés, des réfugiés et des sans-papiers. Dans le même esprit, des artistes s’engagent à faire connaître leur situation. Avec la participation de Yaovi Mawussi Bossa, requérant d’asile et auteur de Journal d’un exilé, Patrick Mohr, metteur en scène et directeur du Théâtre Spirale, Pilar Ayuso, émigrante, Nicolas Roguet, directeur du Bureau de l’intégration des étrangers et Valentine Sergo, auteure et metteure en scène. Soirée animée par Christiane Perregaux, ex-présidente du Centre de contact Suisse-immigrés.

Vendredi 16 octobre

18h30, Vivre et créer à Genève: Des artistes évoquent l’influence de l’immigration dans leur pratique. Création et migration se nourrissent-elles réciproquement ? Nourrissent-elles Genève ? Avec Gabriel Alvarez, metteur en scène et co-directeur du Théâtre du Galpon, La Ribot, performeuse, Noemi Lapzeson, chorégraphe, Agostino Pacciani, photographe et cinéaste, Salam Yousry, écrivain et metteur en scène. Soirée animée par Lisbeth Koutchoumoff, journaliste.

20h30, Slamer la République - A la réplique: Entre la France et Genève, le slam transcende les frontières et provoque des rencontres. Pour clore ces quatre journées, une soirée conçue spécialement pour «Ici c’est ailleurs».

Du 13 au 16 octobre 2015

Genève, je me souviens – Témoignages: Installation d’un vidéomaton dans le théâtre à disposition de celles et ceux qui souhaitent raconter leur arrivée à Genève.

Projections continues de 12h à 18h: Films d’Agostino Pacciani, photographe et réalisateur, Association Un Monde Migrant.

Coordonnées

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :