Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 15 septembre 2015

Thème : Social 

La Ville de Genève développe une politique de la vieillesse transversale

Sur la base du rapport «Politique de la vieillesse en ville de Genève», la Ville entend développer une véritable stratégie municipale dans ce domaine, appuyée sur sept axes, des objectifs concrets et la création d’un poste de délégué-e aux aîné-e-s.

Seniors - sport
© F. Muller / Ville de Genève

Savez-vous que 16,2% de la population domiciliée en ville de Genève est âgée de plus de 65 ans? Un chiffre qui devrait s’élever à 25% en 2040. Or si nombre de seniors sont autonomes et en bonne santé les plus âgés souffrent souvent d’isolement et parfois de troubles cognitifs.

Prestations déjà existantes

Le rapport «Politique de la vieillesse en ville de Genève» récapitule les actions déjà menées dans ce domaine et pose le cadre d’une véritable stratégie municipale de la vieillesse, appuyée sur sept axes qui se déclinent en objectifs concrets.

La Ville de Genève propose déjà de nombreuses prestations en faveur des aînés, notamment grâce aux Unités d’action communautaire et à Cité Seniors, qui fêtera ses dix ans l’an prochain. Par ailleurs la Ville s’associe chaque année à la Journée internationale des personnes âgées sans compter la récente création des Promotions seniors.

Les 4 priorités

La nouvelle politique de la vieillesse, portée par le Département de la cohésion sociale et de la solidarité, validée par l'ensemble du Conseil administratif, s'appuie sur un comité de pilotage interdépartemental et prévoit la création d'un poste de délégué-e aux personnes âgées.

Parmi les sept axes du rapport, quatre d’entre eux ont une position de premier plan.

  • 1er axe: accès aux prestations et promotion du «bien vieillir»
    En concertation avec les milieux immobiliers, la Ville de Genève entend notamment faciliter l’adaptation des logements existants aux besoins des personnes âgées et à mobilité réduite et en créer de nouveaux.
  • 2e axe: lutte contre l’isolement

    La Ville va mettre en place un outil d’identification des situations à risque et développer le soutien aux personnes atteintes de troubles cognitifs ainsi qu’à leurs proches aidants.

  • 3e axe: action de la Ville en faveur de la participation et de la reconnaissance sociale des seniors afin notamment de renforcer leur autonomie.
  • 4e axe: encouragement à la mobilité des personnes et à l'accessibilité des espaces et des bâtiments publics pour permettre aux seniors de sortir de chez eux et de se déplacer en toute sécurité.

Avec le secteur associatif

Cette démarche transversale s’inscrit dans la droite ligne de la perspective actuelle de la répartition des tâches entre le canton et les communes. Esther Alder, Maire, a présenté cette politique «cohérente et durable» à la presse, en compagnie de la Présidente de la Plateforme des associations d’aînés, Janine Berberat, pour marquer la volonté de la Ville d’ancrer le soutien aux personnes âgées dans un partenariat fort avec le secteur associatif.

Rapport «Politique de la vieillesse en ville de Genève» à télécharger en bas de page.

Contact

Manuelle Pasquali de Weck

Adjointe de direction en charge de la communication Département de la cohésion sociale et de la solidarité

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :