Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 20 janvier 2015

Thème : Aménagement, construction et logement 

Réhabilitation du «Cinérama Empire» à la rue de Carouge

La Ville de Genève, par l'intermédiaire du Plan d'utilisation du sol (PUS), a soutenu la démarche des instigateurs de la reprise de ce vaste cinéma à l'architecture novatrice, pourvu d'une galerie et d'un écran géant.

La salle de cinéma inaugurée le 2 février 1923 sous le nom de COLIBRI a été agrandie et rebaptisée PELICAN lors de sa réouverture en date du 25 janvier 1950. Par la suite, une vaste opération immobilière a été initiée entre 1961 et 1964 pour l'installation d'un vaste cinéma semi-enterré dans l'arrière-cour. 

Deux projets émanant d'architectes reconnus ont été présentés pour l'édification d'un Cinérama, soit une salle spécialement adaptée pour la projection des films sur écran large. Le projet retenu, un cinéma avec galerie, a été réalisé par les architectes Lucien Archinard et Jean Zuber (concepteurs des tours et du Théâtre de Carouge): le Cinérama Empire a ouvert ses portes en 1967.

Projet de réhabilitation

Il s'agit d'une remise en état de la salle de cinéma dans ses formes originales (25 m de profondeur, 14 m de largeur, 9 m de hauteur), comprenant la mise en valeur des éléments patrimoniaux remarqués par les experts du patrimoine.

Un système de projection numérique haute définition sera installé dans la cabine d'origine, respectant le faisceau original considéré comme optimal tant au niveau de la pente que de la distance. 

Dans un premier temps, la salle de cinéma sera nettoyée pour être exploitée avec ses aménagements qui comprennent 315 larges fauteuils aux normes et bien espacés, tout en gardant le projet de remplacer la moquette et les tissus tendus et d'augmenter sa capacité à la jauge originale de 468 places lorsque la fréquentation l'exigera. Un souci particulier sera apporté à l'architecture lumineuse qui constituera une ambiance entre les projections.

Un podium sera aménagé au milieu du vaste espace séparant le premier rang de l'écran afin de permettre de s'adresser à l'auditoire dans les meilleures conditions possibles au moyen d'une installation de micros sans fil.

Le système de ventilation sera assaini et remis en service alors que le tableau électrique sera remplacé pour répondre aux besoins d'un cinéma numérique moderne, avec le souci d'économiser les ressources énergétiques.

Amendement au règlement des PUS

Le 28 juin 2011, le Conseil municipal de la Ville de Genève adoptait des modifications du règlement général relatif aux PUS, portant sur l’article intitulé «règles applicables aux activités contribuant à l’animation des quartiers».

Approuvées par le Conseil d’Etat par arrêté du 18 avril 2012, publiées dans la FAO le 24 avril 2012, ces modifications définissaient les activités d’animation considérées comme indispensables, qui doivent être maintenues. Il s’agit des cafés, restaurants, tea-rooms, théâtres, cinémas, musées, salles de concert, de spectacles ou de conférences, lieux de loisirs et d'animations divers, notamment sur le plan social, culturel et récréatif, ainsi que les magasins d’alimentation, situés au centre-ville ainsi que sur les grandes artères commerçantes des quartiers : rues de Carouge, des Eaux-Vives, de la Servette, etc.

Contact

Dominique Wiedmer Graf

Déléguée à l'information et à la communication
Département des constructions et de l'aménagement

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :