Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 7 octobre 2013

Thèmes : Aménagement, construction et logement, Culture

Pavillon de la danse: résultats du concours d'architecture

La Ville de Genève a organisé un concours d’architecture pour reloger l’Association pour la danse contemporaine sur la place Charles-Sturm.

Pavillon de la danse
© On Architecture

L' Association pour la danse contemporaine (ADC) s’est constituée en 1986 avec pour but de promouvoir la danse contemporaine à Genève. En 2004, la Ville de Genève a mis, à titre provisoire, l’espace de la salle communale des Eaux-Vives à sa disposition.

Un premier projet de Maison de la danse avait été développé à Lancy, mais ne se concrétisa pas. La salle des Eaux-Vives devant retrouver prochainement son rôle d’équipement public de quartier, le besoin de l’ADC s’est alors reformulé dans un projet à court terme, plus léger, nommé «Pavillon de la danse».

Cet ouvrage est pensé comme une nouvelle étape pouvant évoluer vers le projet initial plus ambitieux, dont l’objectif reste la création d’une Maison de la danse.

Le Pavillon de la danse permettra à l’ADC d’assurer, dans un premier temps, la continuité de sa programmation et contribuera par ailleurs à donner à l’ADC, mais aussi et surtout à la danse contemporaine, une meilleure visibilité dans la cité.

Le site de la place Charles-Sturm

Le site de la place Sturm a été retenu pour ses particularités favorables: site accessible en transports publics, situé dans le périmètre proche des autres lieux d’activité de l’ADC, notamment des studios de répétition.

Le Pavillon de la danse aura le caractère d’une construction légère, sans sous-sol, pouvant être déplacée et agrandie ultérieurement en un autre lieu.

La Ville de Genève a organisé un concours d’architecture pour choisir le projet d’une infrastructure pavillonnaire répondant aux mieux aux besoins de l’ADC, soit un lieu permettant la création et la présentation de spectacles, abritant également les activités quotidiennes des salariés de l’ADC et offrant de lieux de rencontre pour le public. La qualité de l’implantation de cette infrastructure dans le site ainsi que ses qualités architecturales et fonctionnelles ont compté dans les critères de jugement.

Projet lauréat

Le projet BOMBATWIST, proposé par l’équipe ON ARCHITECTURE de Lausanne, a remporté le 1er prix, à l’’unanimité du jury.

Le concours a motivé soixante-cinq bureaux, issus de divers pays.

Le pavillon, qui s'implante le long de la rue Charles-Sturm, permet de préserver l’unité de la place. Le projet respecte la position de deux platanes majeurs et maintient l’alignement principal des plantations. Son adaptabilité future, liée à sa flexibilité et à sa simplicité, tant constructive que formelle, en font un ouvrage aisément réutilisable dans un second cycle de vie.

Sa structure est composée d’une répétition de cadres en bois de profil variable, posés sur des filières au sol. Elle offre un volume utile de hauteur constante, supportant une enveloppe légère et non porteuse.

Son rendu, en façon d'écrin luminescent, se prête de manière pertinente à la nature d'un tel ouvrage ainsi qu'au site. La conception de ce volume en fait un outil de travail modulable et performant.

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :