Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 28 juin 2012

Fresque de la paix de Hans Erni

Le dernier volet de la Fresque de la paix a été inauguré jeudi 28 juin à la place des Nations.

Fresque Hans Erni
© Ville de Genève

La Ville de Genève entretient depuis longtemps des relations étroites avec Hans Erni. On connaît l’oeuvre consacrée par Erni à Jean-Jacques Rousseau: au 28 rue de Coutance, la construction d’un grand magasin avait nécessité la démolition d’anciennes maisons du quartier de Saint-Gervais et notamment celle où vécut le jeune Jean-Jacques avec son père et son frère. Erni fut sollicité pour rendre hommage à l’écrivain et philosophe. La fresque qu’il a réalisée est apposée sur une façade du grand magasin et illustre une citation d’«Emile».

Mais les liens d’Erni avec la Ville et le canton de Genève vont au-delà: il a fait l’objet de plusieurs expositions, dont une prestigieuse au Palais des Nations en 2002 pour célébrer l’entrée de la Suisse à l’ONU. Jean-Charles Giroud, directeur de la Bibliothèque de Genève, lui a consacré plusieurs ouvrages, dont un catalogue raisonné en 1996 et un livre relatant les liens du peintre avec Genève en 2006, à l’occasion de l’exposition «Erni chez Voltaire» présentée aux Délices.

En 2009, à l'occasion du 100e anniversaire de l'artiste, afin de lui signifier son attachement, la Ville de Genève a proposé à Hans Erni de réaliser un projet d’envergure: une fresque de grande taille sur le thème de la paix. La place des Nations, symbole d'ouverture au monde et de dialogue entre les peuples, était le lieu propice pour accueillir cette oeuvre, et plus particulièrement les deux murs qui ceignent l'entrée du Palais des Nations.

Cette oeuvre monumentale consiste en deux fresques en céramique, longue chacune d'environ 30 mètres sur deux de hauteur, composées de grands carreaux de grès de 1 mètre sur 0,5 scellés dans le mur. Le 3 juin 2009, la fresque de Hans Erni que la Ville de Genève offrait à l’ONU était inaugurée
place des Nations.

La paix, l'amour, la justice, la liberté ont toujours représenté des thèmes de prédilection pour Hans Erni. Cela lui a d’ailleurs valu quelques ennuis durant la guerre froide où certains de ses projets ont été proscrits. Aujourd'hui encore, l'artiste témoigne de ses convictions au travers de ses oeuvres, déclarant, comme le rapportait Philippe Mathonnet dans Le Temps du 29 novembre 2008: «Toute ma vie, j'ai essayé à travers mon langage pictural de toucher le plus grand nombre possible. …Si, à travers le peu que j’ai exprimé, j’ai réussi à toucher quelqu’un au sujet de ce qui l’entoure, si j’ai réussi à le rendre attentif avec une situation du présent, alors c’est énorme». On retrouve dans la fresque de la paix des figures familières comme les colombes, mais aussi des hommes et des femmes en marche, le vent, les courbes, l’eau, l'azur, etc.

Vu le succès remporté par cette oeuvre et suite à de nombreuses demandes de visiteurs ou de membres du Conseil municipal, l’artiste a été sollicité en 2010 pour prolonger son oeuvre jusqu’à l’extrémité du mur côté lac.

La troisième partie de la fresque est longue de 27 mètres et reprend le sujet de la paix entre les peuples. C’est à nouveau le céramiste François Ruegg qui s’est chargé de la réalisation de la fresque à partir de peintures originales de Hans Erni, en partenariat avec les entreprises impliquées dans la réalisation des deux premiers volets de cette oeuvre monumentale.

Mandataires et entreprises ayant travaillé à la fresque de Hans Erni

Ceramic's & Design Studio, François Ruegg, céramiste
Artica, Pierre-Yves Stoppa, carreleur
Sertile s.r.l., fabrication des carreaux céramiques
L. Diliberto SA
Théodore Necker (MVT architectes)
Imagie SA
Ney & Hurni SA, ingénieurs

Coordination du projet

Claude Brulhart, designer, chef de projet, Service de l’aménagement urbain et de la mobilité
Isabelle Goettelmann, ingénieure en génie civil, Service du génie civil
Yvan Camporini, adjoint de direction, Service du génie civil
Montserrat Belmonte, juriste, direction du Département des constructions et de l’aménagement

Association des amis de Hans Erni

Jean-Charles Giroud
Patrick Cramer

Financement

Ville de Genève (vote du Conseil municipal): 135'000 francs
Confédération helvétique (Département fédéral des affaires étrangères): 30'000 francs
Association des amis de Hans Erni: 10'000 francs
Donateur privé et anonyme: 50'000 francs
Entreprise Rampini: 10'000 francs

Contact et informations

Dominique Wiedmer Graf, déléguée à l'information et à la communication
Département des constructions et de l’aménagement de la Ville de Genève
Tél. + 41 22 418 20 53 / + 41 79 817 18 90

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :